Général Louis Jules Trochu

Général Trochu, Chef du gouvernement de défense nationale Né en 1815 Gouverne de 1870 à 1871 Mort en 1896 Louis Jules Trochu est né le 12 mars 1815 à Palais (belle île en mer), il fera ses études à Paris. 1835 : Louis Jules Trochu entre à l'École Spéciale Militaire de...
Lire la bio

Adolphe Thiers

Adolphe Thiers, Président de la république française Né en 1797 gouverne de 1871 à 1873 Mort en 1877 Adolphe Thiers est né le 15 avril 1797 à Marseille, il fait des études de droit à Aix, il devient avocat puis occupe un poste de journaliste à Paris d'abord au...
Lire la bio

Raymond Poincaré

Raymond Poincaré, Président de la république française Né en 1860 Gouverne de 1913 à 1920 Mort en 1934   Raymond Nicolas Landry Poincaré est né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc (Meuse). Après une licence en droit, il prête le serment d'avocat en décembre 1880. 1886 :...
Lire la bio

Émile Loubet

Émile Loubet, Président de la république Né en 1838 Gouverne de 1899 à 1906 Mort en 1929 Émile François Loubet né le 31 décembre 1838 à Marsanne (Drôme), d'une famille de cultivateurs. Il étudie le droit, obtient son doctorat à Paris et s'inscrit en avril 1865 au...
Lire la bio

Albert Lebrun

Albert Lebrun, Président de la république française Né en 1871 Gouverne de 1932 à 1940 Mort en 1950 Albert François Lebrun est né le 29 aout 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle). Major de l’école polytechnique et de l’école des mines, il devient ingénieur du...
Lire la bio

Gaston Doumergue

Gaston Doumergue, Président de la république Né en 1863 Gouverne de 1924 à 1932 Mort en 1937 Pierre Paul Henri Gaston Doumergue est né à Aigues-Vives (Gard), le 1er aout 1863, d'une famille protestante. Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s'inscrit...
Lire la bio

Albert Lebrun, Président de la république française


Né en 1871 Gouverne de 1932 à 1940 Mort en 1950

Albert François Lebrun est né le 29 aout 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle).
Major de l’école polytechnique et de l’école des mines, il devient ingénieur du corps des Mines à Vesoul, puis à Nancy.

1898 : Albert Lebrun est Conseiller général du canton d’Audun-le-Roman (Meurthe-et-Moselle).
1900 : Albert Lebrun est élu député de Briey, réélu de 1902 à 1919.
1902 : Albert Lebrun épouse Marguerite Nivoit.
1906 : Il est élu président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle (il l’est resté jusqu’à son élection à la présidence de la République).
1911/1913 : Il est nommé ministre des Colonies, puis brièvement ministre de la Guerre (janvier 1913, sous la présidence d’Armand Fallières.
1913/1914 : Il est à nouveau ministre des Colonies sous la présidence de Raymond Poincaré.
1917/1918 : Il est ministre du Blocus et des Régions libérées.
1918/1919 : Après l’armistice, il demeure ministre des Régions libérées.
1920 Il est Sénateur de Meurthe-et-Moselle, il deviendra vice-président du sénat en 1926 puis président en 1931.
10 mai 1932 : Albert Lebrun est élu président de la République à la suite de l’assassinat de Paul Doumer. A l’exception du rappel de Gaston Doumergue en 1934, Albert Lebrun intervient peu dans la conduite des affaires gouvernementales. Son septennat est marqué par une forte instabilité ministérielle (17 présidents du conseil entre 1932 et 1940).
1933 : Le maréchal Hindenburg président de la république d’Allemagne nomme Adolf Hitler chancelier.
1933 : En Allemagne le Reichstag est incendié.
1933 : Le commissaire nazi à la police de Munich, Heinrich Himmler, crée dans les locaux d’une ancienne usine de poudre à Dachau un camp de concentration destiné aux prisonniers politiques, plus de 200 000 personnes y seront déporté, 76 000 personnes y mourront, le camp sera libéré par les américains en 1945.
1933 : En Allemagne création de la Gestapo, Albert Einstein fuit l’Allemagne et se réfugie aux États-Unis.
1933 : Allemagne aux législatives la liste unique du parti nazi obtient 92.5 % des voix, un referendum approuve la politique d’Hitler à 95%.
1933 : Scandale de l’affaire Stavisky, le directeur du Crédit Municipal de Bayonne, Gustave Tissier, fut arrêté pour escroquerie et mise en circulation de faux bons de caisse, pour 235 millions de francs. On découvrit rapidement que Tissier n’était que l’exécutant du fondateur du Crédit Municipal, Serge Alexandre Stavisky, qui avait organisé cette escroquerie avec la complicité du député-maire de Bayonne, Dominique-Joseph Garat.
1934 : Le 6 février 1934, des manifestants d’extrême droite tentèrent d’accéder à l’Assemblée nationale. On compta douze morts et des centaines de blessés. Un nouveau gouvernement fut formé par Gaston Doumergue. Il était composé de personnalités proches des ligues d’extrême droite: Pétain, Pierre Laval… Le 9 février, des manifestations du PCF, interdites par le nouveau gouvernement, firent également plusieurs morts. Le 12 février eut lieu la première manifestation unitaire de toutes les forces de gauche.
1934 : Après l’émeute du 6 février 1934 et la chute du gouvernement Daladier, Albert Lebrun rappelle à la tête du gouvernement Gaston Doumergue, ancien président de la République, qui forme un gouvernement d’union nationale.
1934 : Nuit des Long couteaux en Allemagne, Hitler élimine les SA section paramilitaire du parti Nazi, Hitler craint qu’ils ne prennent trop d’importance, il désigne les SS responsable de cette purge.
1934 : Le roi de Yougoslavie est assassiné à Marseille, par un extrémiste Croate, Louis Barthou ministre des affaires étrangères français décède également.
1935 : En parfaite violation du traité de Versailles, Hitler rétablit le service militaire en Allemagne, la France, l’Angleterre et le États-Unis ne bougent pas.
1935 : la Perse change de nom et devient officiellement l’Iran. Le shah Reza veut moderniser la pays, il en profite pour abolir le port du tchador, et il crée l’université de Téhéran.
1935 : A Nuremberg Hitler promulgue ses premières loi antisémites.
1935 : L’Italie de Benito Mussolini envahit l’Éthiopie.
1936 : Nouvelle violation du traité de Versailles, Hitler le déclare caduque et envahit la Ruhr zone tampon démilitarisé, les alliés ne bougent toujours pas.
1936 : Victoire du Front populaire, Léon Blum est nommé président du conseil, pour la première fois un gouvernement socialiste dirige la France, et pour la première fois, trois femmes sont nommées alors quelles n’ont pas encore le droit de vote.
1936 : Accord de Matignon, généralisation des conventions collectives, création des délégués du personnel, augmentation de 12% des salaires, mais surtout l’instauration de la semaine de 40 heures et l’octroi de 15 jours de congés payés.
1936 : Début de la guerre civile Espagnole qui mènera le général Franco au pouvoir.
1936 : Ouverture par Hitler à Berlin des Xe Jeux Olympiques.
1937 : Bombardement de Guernica en Espagne par l’aviation allemande, Hitler teste ses théories sur le blitzkrieg, pour terroriser la population civile, Pablo Picasso immortalisera le bombardement qui fera plus de 1600 morts.
1937 : Édouard VIII roi d’Angleterre abdique pour épouser Miss Wallis Simpson américaine divorcée, Georges VI lui succède.
1938 : Création de la SNCF.
1938 : Hitler envahit l’Autriche et proclame l’Anschluss fusion de l’Autriche et de l’Allemagne.
1938 : Signature du traité de Munich par la France, l’Angleterre et l’Allemagne, seul Hitler en sort renforcé, la France et l’Angleterre pensent que la paix est sauvée, c’est un traité de dupes, des le lendemain Hitler envahit les sudètes.
1938 : Nuit de cristal en Allemagne, les biens des juifs sont saccagés, des milliers de juifs sont arrêtés et il y aura près de 100 morts.
1939 : Fin de la guerre civile Espagnole, le général franco est seul maitre de l’Espagne, la France reconnait le gouvernement franquiste et le Maréchal Pétain est envoyé comme ambassadeur.
1939 : L’Italie envahit l’Albanie.
10 mai 1939 : Albert Lebrun est réélu président de la République.
1939 : Signature du pacte d’acier entre l’Italie et l’Allemagne.
1939 : Signature du Pacte de non-agression entre l’Allemagne et l’URSS.
1 septembre 1939 L’Allemagne envahit la Pologne, déclenchant la seconde guerre mondiale.
3 septembre 1939 : La France déclare la guerre à l’Allemagne.
1939 : Suite à une clause secrète du pacte de non agression signé entre Hitler et Staline, l’URSS envahit la Pologne à l’est.
1939 : l’URSS envahit la Finlande sans déclaration de guerre.
1940 : L’Allemagne envahit le Danemark et la Norvège, puis la Hollande qui capitule le 15 mai et la Belgique le 27 mai, la France est prise à revers, les allemands sont à Paris le 14 juin.
16 juin 1940 : Suite à la débâcle, Albert Lebrun désigne Philippe Pétain, favorable à l’armistice, président du conseil, après la démission de Paul Reynaud, qui lui, y est hostile. Il se replie avec le gouvernement à Tours, Bordeaux puis Vichy.
17 juin 1940 : Le Maréchal Pétain président du conseil demande l’armistice, il sera signé le 22 juin, Le général Charles Huntziger, chef de la délégation française, signe l’armistice dans la forêt de Compiègne, à Rethondes, dans le même wagon où avait été signé l’armistice allemand, le 11 novembre 1918. C’est Joseph Goebbels qui a choisit l’endroit, pour effacer « l’humiliation ». Cet armistice met un terme à la participation de la France au conflit et fait du nord du pays une zone sous occupation allemande, des indemnités de guerre et le paiement des frais des troupes d’occupations sont exigées.
18 juin 1940 : C’est le célèbre Appel du 18 juin lancé par le général de Gaulle à la BBC, cet appel fut peu entendu, et peu de Français rejoignirent le général en Angleterre, du moins dans les premiers temps, Ils constituèrent avec lui la France Libre.
3 juillet 1940: Le premier ministre britannique Winston Churchill craignant que les nazis n’utilisent contre le Royaume Uni les vaisseaux français, au sujet desquels il était mentionné dans la convention d’armistice qu’ils devraient rejoindre leurs ports d’attache du temps de paix (dont certains, comme Brest, se trouvaient en zone occupée). Il envoya le 3 juillet 1940, une flotte britannique sommer la flotte française de Mers El-Kébir, de se joindre à elle, ou de rejoindre les Antilles françaises. L’amiral français rejeta l’ultimatum, sans informer Vichy de toutes les possibilités ouvertes par celui-ci, dont celle de rejoindre les Antilles françaises, pour se mettre à l’abri des Allemands. D’où un combat naval, au cours duquel la flotte française subit de très lourdes pertes.
10 juillet 1940:  A Vichy Le parlement réuni en Assemblée Nationale (Sénat + Chambre des Députés), attribua les « pleins pouvoirs » au maréchal Pétain, sous la pression de Pierre Laval et de l’extrême-droite, en lui confiant la mission d’élaborer une nouvelle constitution. Seuls 80 parlementaires votèrent contre, Albert Lebrun ne démissionna pas et se réfugia à Vizille (Isère), l’état français ou état de vichy est crée.
27 août 1943 : Albert Lebrun est Arrêté par la Gestapo à Vizille, il est déporté en Allemagne (1944-1945).
25 avril 1945 : Il témoigne au procès de Pétain. N’ayant pas démissionné, il ne retrouve pas, comme il l’espérait, ses fonctions après la Libération.
6 mars 1950 : Albert Lebrun s’éteint à Paris.

® Portrait officiel de Albert Lebrun

Médias

Élection de Albert Lebrun à la présidence

Déclaration de Guerre en septembre 1939

Allocution de Édouard Daladier
Président du conseil (premier Ministre)

«En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.»

Georges Clémenceau

30/05/2017 Le nouveau site est en ligne
Il aura fallu 5 ans d’attente, mais le voila, après 13 ans l'ancien graphisme avait vécu, j'attends vos retours et commentaires, via notre page contact ou sur notre page facebook.
30/05/2016 Participez et aidez nous
 
Le site vous est utile pour votre passion, les cours, les devoirs...
Maintenir un site comme rois et présidents demande du temps, de la recherche et bien sûr un coût.
Nous avons besoin de vous pour 2 choses importantes, la participation à l'écriture et à la relecture des articles, en effet la plupart des textes présents ont 13 ans et ne sont pas exempts de fautes, coquilles et quelquefois d'erreurs car en 13 ans des découvertes historiques ont changés certains faits.
Pour devenir rédacteur les informations sont  ici : En savoir plus
Nous avons aussi besoin de moyens financiers et pour cela nous avons choisi une présence publicitaire très discrète, nous lançons donc un appel aux dons pour nous aider à développer le site et ses contenus médias.

Pin It on Pinterest

Share This