Léon Blum

Léon Blum, Président du gouvernement provisoire Né en 1872 gouverne du 12 déc 1946 au 16 janv 1947 Mort en 1950 Léon Blum est né le 9 avril 1872 à Paris, il est issu d'une famille de commerçants. Il fit ses études au Lycée Henri IV. 1890 : Léon Blum entre à l'École...
Lire la bio

René Coty

René Coty, Président de La république Française Né en 1882 Gouverne de 1954 à 1959 Mort en 1962 20 mars 1882 : René Coty, né au Havre dans une famille d'enseignants. 1902 : Après des études de philosophie et de droit, René Coty s'inscrit au barreau du Havre. 1905 : Il...
Lire la bio

Vincent Auriol

Vincent Auriol, Président de la république Française Né en 1884 Gouverne de 1947 à 1954 Mort en 1966 Vincent Auriol est né le 27 août 1884, à Revel en Haute-Garonne. Vincent Auriol est Fils de boulanger, licencié en droit en 1905, il exerce la profession d'avocat à...
Lire la bio

Georges Bidault

Georges Bidault, Président du gouvernement provisoire Né en 1899 Gouverne du 24 juin 1946 au 28 novembre 1946 Mort en 1983 Augustin-Georges Bidault est né le 5 octobre 1899 à Moulins (Allier). Il fait ses études chez les jésuites et obtient une licence d'histoire et...
Lire la bio

Félix Gouin

Félix Gouin, Président du gouvernement provisoire Je cherche une photo (domaine public) contactez moi. Merci Né en 1884 gouverne du 23 janvier 1946 au 12 juin 1946 Mort en 1977 Félix Gouin est Né à Peypin (Bouches-du-Rhône le 4 octobre 1884, il est fils d'instituteur,...
Lire la bio

Charles de Gaulle

Charles de Gaulle ou Général de Gaulle Chef des français libre Chef du gouvernement Provisoire Président de la république Né en 1890 Gouverne de 1940 à 1946 et de 1958 à 1969 Mort en 1970 Charles André Joseph Marie de Gaulle né le 22 novembre 1890 à Lille, de Henri de...
Lire la bio

Discours du Général de Gaulle Libération de Paris


25 aout 1944

Discours du général de Gaulle sur le perron de l’Hôtel de ville, le 25 août 1944

Pourquoi voulez-vous que nous dissimulions l’émotion qui nous étreint tous, hommes et femmes, qui sommes ici, chez nous, dans Paris debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains.

Non ! nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes qui dépassent chacune de nos pauvres vies.

Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré ! libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.

Eh bien ! puisque l’ennemi qui tenait Paris a capitulé dans nos mains, la France rentre à Paris, chez elle. Elle y rentre sanglante, mais bien résolue. Elle y rentre, éclairée par l’immense leçon, mais plus certaine que jamais, de ses devoirs et de ses droits.

Je dis d’abord de ses devoirs, et je les résumerai tous en disant que, pour le moment, il s’agit de devoirs de guerre. L’ennemi chancelle mais il n’est pas encore battu. Il reste sur notre sol. Il ne suffira même pas que nous l’ayons, avec le concours de nos chers et admirables alliés, chassé de chez nous pour que nous nous tenions pour satisfaits après ce qui s’est passé. Nous voulons entrer sur son territoire comme il se doit, en vainqueurs. C’est pour cela que l’avant-garde française est entrée à Paris à coups de canon. C’est pour cela que la grande armée française d’Italie a débarqué dans le Midi ! et remonte rapidement la vallée du Rhône. C’est pour cela que nos braves et chères forces de l’intérieur vont s’armer d’armes modernes. C’est pour cette revanche, cette vengeance et cette justice, que nous continuerons de nous battre jusqu’au dernier jour, jusqu’au jour de la victoire totale et complète. Ce devoir de guerre, tous les hommes qui sont ici et tous ceux qui nous entendent en France savent qu’il exige l’unité nationale. Nous autres, qui aurons vécu les plus grandes heures de notre Histoire, nous n’avons pas à vouloir autre chose que de nous montrer, jusqu’à la fin, dignes de la France.

Vive la France !

® Le général de Gaulle défilant sur les Champs-Élysées après la libération de Paris en août 1944, Imperial War Museum Collection

Médias

Discours intégral du célèbre « Paris brisé, Paris outragé mais Paris libéré! » sur la place de l’Hotel de ville le 25 aout 1944 par De Gaulle

«La politique est plus dangereuse que la guerre...
A la guerre vous ne pouvez mourir qu'une seule fois.
En politique, plusieurs fois.»

Winston Churchill

30/05/2017 Le nouveau site est en ligne
Il aura fallu 5 ans d’attente, mais le voila, après 13 ans l'ancien graphisme avait vécu, j'attends vos retours et commentaires, via notre page contact ou sur notre page facebook.
30/05/2016 Participez et aidez nous
 
Le site vous est utile pour votre passion, les cours, les devoirs...
Maintenir un site comme rois et présidents demande du temps, de la recherche et bien sûr un coût.
Nous avons besoin de vous pour 2 choses importantes, la participation à l'écriture et à la relecture des articles, en effet la plupart des textes présents ont 13 ans et ne sont pas exempts de fautes, coquilles et quelquefois d'erreurs car en 13 ans des découvertes historiques ont changés certains faits.
Pour devenir rédacteur les informations sont  ici : En savoir plus
Nous avons aussi besoin de moyens financiers et pour cela nous avons choisi une présence publicitaire très discrète, nous lançons donc un appel aux dons pour nous aider à développer le site et ses contenus médias.

Pin It on Pinterest

Share This