Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy, Président de la république Né en 1955 Gouverne de 2007 à 2012 Biographie en cours . Nicolas Sárközy de Nagy-Bocsa dit Nicolas Sarkozy est né le 28 janvier 1955 à Paris 17e, il est le deuxième fils de Paul Sarkozy de Nagy-Bocsa noble hongrois exilé en...
Lire la bio

Jacques Chirac

Jacques Chirac, Président de la république Né en 1932 Gouverne de 1995 à 2007 Jacques Chirac est né le 29 novembre 1932 à Paris, il est le fils d'Abel François Chirac, administrateur de société, sa famille est originaire de la Corrèze. 1951 : Il entre à l'Institut...
Lire la bio

François Mitterrand

François Mitterrand, Président de la république Française Né en 1916 Gouverne de 1981 à 1995 Mort en 1996 François Mitterrand né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente)dans une famille de fervent catholique, son père était agent de la Compagnie des chemins de fer...
Lire la bio

Valéry Giscard d’Estaing

Valery Giscard d'Estaing, Président de la république Française Né en 1926 Gouverne de 1974 à 1981 Valéry Giscard d'Estaing est né le 2 février 1926 à Coblence (Allemagne), son père occupait alors les les fonctions de Directeur des Finances du Haut Commissariat...
Lire la bio

Georges Pompidou

Georges Pompidou, Président de la république Française Né en 1911 Gouverne de 1969 à 1974 Mort en 1974 Georges Pompidou est né le 5 juillet 1911 à Montboudif (Cantal) de parents instituteurs. 1931 : Georges Pompidou est reçu à l'École normale supérieure. 1934 : Il...
Lire la bio

Charles de Gaulle

Charles de Gaulle ou Général de Gaulle Chef des français libre Chef du gouvernement Provisoire Président de la république Né en 1890 Gouverne de 1940 à 1946 et de 1958 à 1969 Mort en 1970 Charles André Joseph Marie de Gaulle né le 22 novembre 1890 à Lille, de Henri de...
Lire la bio

François Mitterrand, Président de la république Française

Né en 1916 Gouverne de 1981 à 1995 Mort en 1996

François Mitterrand né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente)dans une famille de fervent catholique, son père était agent de la Compagnie des chemins de fer Paris-Orléans, avant de reprendre la société de vinaigre familiale.

1934 : François Mitterrand entre à Sciences-Po, il en sortira diplômé en 1937.
1935/36 : Il milite aux Volontaires nationaux du lieutenant-colonel de La Rocque, mouvement nationaliste.
1939 : Il est mobilisé sur sur la ligne Maginot avec le grade de sergent-chef.
1940 : Il se fiance avec Marie-Louise Terrasse (Catherine Langeais), il se sépareront en 1942.
1940 : Il est blessé et fait prisonnier dans un camp, il s’en évadera en 1941, après plusieurs tentatives.
1942 : Il travaille pour la Légion française des combattants et des volontaires de la révolution nationale.
1942 : Il établit quelques contacts avec la résistance.
1942 : Il fournit de faux papiers pour faciliter des évasions de prisonniers en Allemagne.
1943 : Il travaille pour le Commissariat au reclassement des prisonniers de guerre.
1943 : Il est décoré de la Francisque.
1943 : François Mitterrand rejoint la résistance Sous le nom de code de Morland, il part pour Londres le 15 novembre 1943, puis à Alger où il obtient une entrevue avec le général de Gaulle.
1944 : Il dirige le Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés, et participe à la libération de Paris.
1944 : Il participe au gouvernement des secrétaires généraux, du général de Gaulle.
1944 : Il épouse Danielle Gouze.
1945 : Il adhère à l’Union Démocratique et Socialiste de la Résistance (UDSR).
1946 : Il est élu député de la Nièvre.
1944/1957 : il occupe plusieurs postes ministériels :
Ministre d’État Justice ( 01/02/1956 – 13/06/1957 ).
Ministre intérieur ( 19/06/1954 – 23/02/1955 ).
Ministre Délégué au Conseil de l’Europe ( 28/06/1953 – 04/09/1953 ).
Ministre d’État ( 20/01/1952 – 08/03/1952 ).
Ministre France d’outre-mer ( 10/03/1951 – 11/08/1951 ).
Ministre France d’outre-mer ( 12/07/1950 – 10/03/1951 ).
S. d’État Présidence du Conseil ( 11/09/1948 – 28/10/1949 ).
S. d’État Vice-présidence du Conseil ( 05/09/1948 – 11/09/1948 ).
S. d’État Information (Pt du C) ( 26/07/1948 – 05/09/1948 ).
Ministre Anciens Combattants et Victimes de guerre ( 24/11/1947 – 26/07/1948 ).
Ministre Anciens Combattants et Victimes de guerre ( 22/01/1947 – 22/10/1947 ).
Secrétaire général aux Prisonniers ( 26/08/1944 – 10/09/1944 ).
1953 : François Mitterrand devient président de L’UDSR, dans son programme on trouve des demandes tel que : l’arrêt de la guerre d’Indochine, la constitution d’un ensemble franco-africain, fédéral puis confédéral, il est partisan d’une très large autonomie des colonies française.
5 novembre 1954 : il déclare à la tribune de l’Assemblée nationale, alors que les premiers combats de la guerre d’Algérie éclatent, «  La rébellion algérienne ne peut trouver qu’une forme terminale : la guerre. « .
21 mai 1957 : Chute du gouvernement de Guy Mollet, François Mitterrand refuse de participer à un nouveau gouvernement, s’il n’en assume pas la direction.
1958 : Il s’oppose au retour au pouvoir du général de Gaulle et appelle à voter non au référendum constitutionnel de la cinquième république.
1958 : François Mitterrand est battu aux élections législatives.
1959 : Début de la cinquième république, Charles de Gaulle en devient le premier président.
1959 : il est élu maire de Château-Chinon, il sera réélu jusqu’en 1981,Il sera aussi sénateur de la Nièvre.
1959 : Dans la nuit du 15 au 16 octobre à lieu une tentative d’attentat contre François Mitterrand, cet attentat dit de l’observatoire est en fait un faux, un temps attribué à François Mitterrand lui-même pour retrouvé les faveurs des Français, cette thèse est remise en cause aujourd’hui sans qu’on en connaisse la vérité.
1962 : François Mitterrand est élu député de la Nièvre.
1962 : Il appelle à voter non au référendum instituant l’élection du président de la république française au suffrage universel, les français voteront oui.
1964 : Il devient président du conseil général de la Nièvre.
1964 : Il publie Le Coup d’État permanent, renforçant sa position d’opposant principal au général de Gaulle.
1965 : François Mitterrand est candidat à la présidence de la république.
5 décembre 1965 : Premier tour de l’élection présidentielle :
Charles de Gaulle UNR 44,6%
François Mitterrand SFIO 31,7%
Jean Lecanuet Centre 15,6%
Jean-Louis Tixier Vignancourt Extrême droite 5,2%
Pierre Marcilhacy 1,7%
Marcel Barbu sans étiquette 1,2%
Abstentions : 15,3%
Blanc : 0,9%
19 décembre 1965 : Second tour de l’élection présidentielle :
Charles de Gaulle 55,2%
François Mitterrand 44,8%
Abstentions : 15,7%
Blanc : 2,3%
1965 : Il prend la tête de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS)
1967 : Élections législatives la FGDS est battue de justesse, les gaullistes sont majoritaire d’une voix à l’assemblée nationale.
28 mai 1968 : Il déclare : «  il convient dès maintenant de constater la vacance du pouvoir et d’organiser la succession ». Cette déclaration fait suite à l’absence du général de Gaulle, parti consulter le général Massu en Allemagne et annonce qu’il est candidat à la présidence de la République.
30 mai 1968 : Le général de Gaulle rentré à Paris dissout l’Assemblée nationale.
Juin 1968 : Élection législative c’est une ample victoire pour le général de Gaulle, François Mitterrand est discrédité .
1969 : Démission du général de Gaulle suite à l’échec du referendum sur la régionalisation.
1969 : François Mitterrand renonce à se porter candidat à l’élection présidentielle, la SFIO lui refuse l’investiture et présente Gaston Deferre.
1er juin 1969 : Élection présidentielle, la gauche ne passe pas le premier tour Gaston Deferre obtient 5.2%, ce sera un duel à droite entre Alain Poher président par intérim et Georges Pompidou.
15 juin 1969 : Georges Pompidou est élu président.
11 juillet 1969 : Congrès d’Issy-les-Moulineaux, la SFIO devient le PS (Parti Socialiste), Alain Savary est nommé premier secrétaire.
11 juin 1971 : Congrès d’Épinay du Parti Socialiste, François Mitterrand est élu premier secrétaire, il a pour mission de rassembler la gauche.
Juin 1972 : François Mitterrand PS et Georges Marchais PCF signe les accords du programme commun.
Mars 1973 : Élections législatives pour la première fois depuis 1946 les socialistes (23.68%) devancent les communistes (20.83%).
Avril 1974 : Mort du président Georges Pompidou.
Avril 1974 : François Mitterrand est candidat à l’élection présidentielle.
5 mai 1974 : premier tour de l’élection présidentielle :

François Mitterrand
PS
43,2 %
Valéry Giscard d’Estaing
UDF/RI
32,6 %
Jacques Chaban-Delmas
GAULLISTE/UDR
15,1 %
Jean Royer
CENTRE DROIT
3,2 %
Arlette Laguiller
LO
2,3 %
René Dumont
ECOLOGISTE
1,3 %
Jean-Marie Le Pen
FN
0,7 %
Émile Muller
SE
0,69 %
Alain Krivine
LCR
0,36 %
Bertrand Renouvin
Royaliste
0,17 %
Jean-Claude Sebag
SE
0,16 %
Guy Heraud
PFE
0,07 %

19 mai 1974 : second tour de l’élection présidentielle :
Valéry Giscard d’Estaing 50.8%.
François Mitterrand 49.2%.
1977 : Fin de l’Union de la gauche, le parti communiste rompt le programme commun.
1978 : Élections législatives la gauche perd les élections, Michel Rocard met en cause la direction de François Mitterrand.
1979 : Congrès de Metz du Parti socialiste, François Mitterrand et jean-Pierre Chevenement s’allie pour contrer Michel Rocard, François Mitterrand est réélu premier secrétaire.
Janvier 1981 : au congrès extraordinaire de Créteil, il est désigné comme candidat du PS et adopte les « 110 Propositions » comme programme.
24 avril 1981 : Premier tour de l’élection présidentielle :
Valéry Giscard d’Estaing (UDF) 28,32%
François Mitterrand (PS) 25,85%
Jacques Chirac (RPR) 18,00%

Georges Marchais (PCF) 15,35%

Brice Lalonde ecologiste 3,88%
Arlette Laguiller (LO) 2,30%
Michel Crépeau (MRG) 2,21%
Michel Debré gaulliste 1,66%
Marie-France Garaud gaulliste 1,33%
Huguette Bouchardeau (PSU) 1,11%
10 mai 1981 : second tour de l’élection présidentielle :
François MITTERRAND P.S. 51,8 %
Valéry GISCARD-D’ESTAING U.D.F. 48,2 %
21 mai 1981 : Cérémonie d’investiture de François Mitterrand, il dépose au Panthéon une rose rouge sur la tombe de Jean Jaurès, de Jean Moulin et de Victor Schoelcher.
21 mai 1981 : Pierre Mauroy est nommé premier Ministre.
22 mai 1981 : L’Assemblée nationale est dissoute.
14 juin 1981 : Élections législatives premier tour:
PS et MRG 37.51%
RPR 20,80%
UDF 19,20%
PCF 16,17%
Divers droite 2,80%
Extreme Gauche (LCR-LO) 1.3%
Écologiste 1.08%
Divers Gauche 0.72%
FN 0.35%
21 juin 1981 : Élections législatives second tour:
PS-MRG 49,28%
RPR 22,46%
UDF 18,64%
PCF 6.98%
Divers droite 2,19%
Divers gauche 0.52%
Extrême gauche 0,01
21 juin 1981 : Victoire écrasante de la gauche aux législatives, elle obtient la majorité absolue, on parle de «  Vague rose « , Pierre Mauroy forme son deuxième gouvernement, quatre ministres communistes font leurs entrées :
Ministre d’État, ministre des Transports : Charles Fiterman
Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique et des réformes administratives : Anicet Le Pors
Ministre de la Santé : Jack Ralite
Ministre de la formation professionnelle : Marcel Rigout
1981 : Augmentations des minimas sociaux :
SMIC +10 %
allocations familiales +25 %
allocations logement +25 %
allocations handicapés +20 %
1981 : Autorisations des radios locales privées.
21 juin 1981 : Première fête de la musique, initié par Jack Lang ministre de la culture.
9 octobre 1981 : Abolition de la peine de mort.
Octobre 1981 : Blocage des prix pour une durée de six mois.
1981 : Dévaluations du franc.
1982 : Campagne de nationalisation : Thomson, Saint-Gobain-Pont-à-Mousson, Rhône-Poulenc, Parisbas, Suez, CIC, Crédit du Nord…
1982 : Instauration de la semaine de 39 heures et de la 5e semaine de congés payés.
1982 : Retraite à 60 ans.
1982 : Lois Auroux sur le droit du travail, loi Quilliot régissant les droits des propriétaires et des locataires.
1982 : Loi Defferre sur la décentralisation.
1982 : Création des zones d’éducation prioritaire (ZEP).
1982 : Loi Lang sur le prix unique du livre.
1982 : Création de la Haute autorité pour la communication audiovisuelle.
1982 : Abrogation du délit d’homosexualité.
9 aout 1982 : Attentat de la rue des Rosiers à Paris faisant 6 morts et 22 blessés.
22 mars 1983 : Démission de Jean-Pierre Chevenement alors Ministre de la Recherche et de la Technologie du gouvernement Mauroy, pour protester contre la politique de rigueur.
1983 : Dévaluation du franc de 8% par rapport au mark.
23 mars 1983 : Remaniement ministériel, Formation du troisième gouvernement Mauroy.
1983 : Mise en place du plan Delors, plan de rigueur économique pour lutter contre l’inflation.
1983 : La Sécurité sociale redevient excédentaire, elle le restera jusqu’en 1986.
1983 : Expulsion de 47 diplomates soviétiques, accusés d’espionnage.
1983 : Opération Manta au Tchad pour stopper l’avance libyenne vers N’Djamena.
23 octobre 1983 : Attentat contre le QG Drakkar à Beyrouth. Cinquante-huit soldats français et deux cent trente neufs marines américains sont tués.
24 octobre 1983 : François Mitterrand est au Liban, pour soutenir les troupes françaises.
1er janvier 1984 : La France préside la CEE pour 6 mois.
1984 : La France retire ses troupes de Beyrouth.
1984 : Retrait du projet de loi Savary sur l’enseignement suite aux manifestations dans la capitale plus d’un millions de personnes sont dans la rue.
Juillet 1984 : Démission de Pierre Mauroy, Laurent Fabius est nommé Premier Ministre.
1984 : Libéralisation de l’audiovisuel, Création de la première chaîne privée payante Canal+.
Novembre 1984 : Commémoration de la bataille de Verdun, Poignée de main de la célèbre photo entre François Mitterrand et Helmut Kohl à Douaumont.
1984 : Création des Travaux d’Utilité Publique (TUC).
1985 : Jacques Delors devient président de la Commission européenne.
1985 : Inauguration de la Géode au parc de la Villette à Paris.
1985 : Adoption du scrutin proportionnel pour les élections législatives.
1985 : Michel Rocard démissionne du gouvernement, pour protester contre l’adoption du scrutin proportionnel.
10 juillet 1985 : Affaire du Rainbow Warrior, le navire de Greenpeace est coulé par des agents de la DGSE, un photographe est tué.
1985 : Suite à l’affaire du Rainbow Warrior, le ministre de la Défense Charles Hernu démissionne.
21 décembre 1985 : Ouverture des Restos du Coeur par Coluche.
1985 : Ratification de la Convention européenne des Droits de l’Homme.
1986 : Inauguration de la Cité des sciences et de l’industrie.
Mars 1986 : Élections législatives à la proportionnelle un seul tour : .
PS 31% 206 sièges.
RPR UDF 21.40% 147 sièges.
RPR seul 11.20% 76 sièges.
PCF 9.80% 35 sièges.
FN 9.70% 35 sièges.
UDF seul 8.30% 53 sièges.
Divers droite 3.90% 14 sièges.
Divers gauche 1.10 % 5 sièges.
Radicaux de gauche 2 sièges.
Mars 1986 : Le Front National parti d’extrême droite dirigé par Jean-Marie Le Pen fait son entrée à l’Assemblée Nationale avec 35 députés, grâce au scrutin proportionnel.
Mars 1986 : Jacques Chirac est nommé premier Ministre suite à la victoire de la droite à l’élection législative, c’est la première cohabitation de la cinquième république.
1986 : début de la construction du Tunnel sous la Manche.
1986 : 1er sommet de la francophonie.
1986 : Inauguration du musée d’Orsay.
26 avril 1986 : Accident nucléaire de Tchernobyl.
1986 : François Mitterrand refuse de signer les ordonnances de privatisation, le gouvernement doit passer par la voie parlementaire.
17 novembre 1986 : Le Président de Renault, Georges Besse, est assassiné par Action Directe.
1987 : Inauguration de l’Institut du Monde Arabe.
1987 : Arrestation des membres d’Action Directe.
1987 : Privatisation de TF1.
1987 : Disneyland choisit le site de Marne-la-Vallée pour s’installer.
Septembre 1987 : Référendum en Nouvelle-Calédonie sur l’indépendance, 98% de non.
1987 : Célébrations du Millénaire Capétien dans la Basilique de Saint Denis, en présence du Comte de Paris et de François Mitterrand.
1988 : Inauguration de la pyramide du Louvre.
1988 : Assaut de gendarmes dans la grotte d’Ouvéa en Nouvelle-Calédonie faisant 21 morts dont 19 indépendantistes, suite a une prise d’otage et au meurtre de 4 gendarmes.
1988 : François Mitterrand est candidat à sa succession.
24 avril 1988  Élections présidentielles premier tour.
François Mitterrand (PS) 34,1%
Jacques Chirac (RPR) 20,0%
Raymond Barre (UDF) 16,5%
Jean-Marie Le Pen (FN) 14,4%
André Lajoinie (PCF) 6,8%
Antoine Waechter (Les Verts) 3,8%
Pierre Juquin (PC) 2,1%
Arlette Laguiller (LO) 1,99%
Pierre Boussel (PT) 1,6%
Abstentions : 18,6%
Blanc : 2,2%
8 mai 1988 élections présidentielles second tour.
François Mitterrand 54,0%
Jacques Chirac 46,0%
Abstentions 15,7%
Blanc : 3,1%
Mai 1988 Michel Rocard est nommé premier ministre l’Assemblée nationale est dissoute.
5 juin 1988 : Élections législatives premier tour.
PS 34.76%
RPR 19.18%
UDF 18.49%
PCF 11.32%
FN 9.65%
12 juin 1988 Élections législatives second tour.
PS 45.30%
RPR 23.09%
UDF 21.17%
PCF 3.42%
FN 1.06%
1988 : Accords de Matignon mettant un terme au conflit en Nouvelle-Calédonie.
1988 : Création du RMI.
1989 : Début de l’affaire Péchiney, Roger Patrice Pelat, ami de François Mitterrand est impliqué.
1989 : Inauguration du Grand Louvre, de l’opéra Bastille, et de la Grande arche de la Défense.
9 novembre 1989 : Chute du Mur de Berlin.
1989 : Célébration du bicentenaire de la Révolution française.
1990 : Signature de la convention de Schengen.
1990 : Création de la CSG.
1990 : Séparation des PTT en deux entités, création de la Poste et de France Télécom.
3 aout 1990 : L’Irak envahit le Koweït.
1991 : La France participe à la première Guerre du Golfe, en signe de protestation Jean-Pierre Chevenement démissionne de son poste de Ministre de la défense.
15 mai 1991 : Michel Rocard démissionne, Édith Crésson est nommé premier Ministre, c’est la première fois en France qu’une femme accède à ce poste.
1991 : Le service militaire est ramené à 10 mois.
1991 : promulgation de la Loi Évin pour lutter contre le tabagisme et l’alcoolisme.
1991 : début de l’affaire Urba sur le financement du Parti Socialiste.
1991 : La France adhère au traité de non-prolifération nucléaire.
2 avril 1992 : Édith Cresson démissionne, Pierre Bérégovoy est nommé Premier Ministre.
1992 : Début du procès du sang contaminé.
1992 : Révélation du cancer de François Mitterrand.
20 septembre 1992 : Référendum sur le Traité de Maastricht, il est approuvé avec 52.04% des voix.
21 mars 1993 : Élections législatives premier tour :
RPR 22.1%
UDF 20.8%
PS 19.4%
FN 13.8%
Écologiste11%
PCF 10.2%
Abstention 30.7%
28 mars 1993 : Élections législatives second tour :
RPR 25.2%
UDF 22.7%
PS 27%
FN 5.1%
PCF 4.2%
Mars 1993 : Édouard Balladur est nommé premier Ministre, c’est la seconde cohabitation.
1er mai 1993 : Suicide de l’ancien Premier Ministre Pierre Bérégovoy.
1993 : Réforme du code de la nationalité.
1994 : Suicide à l’Élysée de François de Grossouvre.
1994 : Début de l’affaire du Crédit Lyonnais.
1994 : Défaite de la liste PS mené par Michel Rocard aux élections européennes (14.5%).
1994 : Inauguration du tunnel sous la Manche.
1994 : 50e anniversaire du Débarquement de Normandie.
1994 : Mise en examen de Laurent Fabius, Edmond Hervé et Georgina Dufoix dans l’affaire du sang contaminé.
1994 : Création du chèque service.
1995 : Inauguration de la Bibliothèque nationale de France, future Bibliothèque François Mitterrand.
1995 : Jacques Chirac est élu président de la république.
17 mai 1995 : François Mitterrand quitte l’Élysée.
8 janvier 1996 : François Mitterrand meurt des suites de son cancer, il est enterré à Jarnac dans les Charente.

Médias

Election présidentielle 1981 : 1ère déclaration Mitterrand

Débat présidentiel Mitterrand – Chirac (24 avril 1988)

«En politique comme dans la vie, il en va souvent ainsi: Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a...»

Jacques Chirac

30/05/2017 Le nouveau site est en ligne
Il aura fallu 5 ans d’attente, mais le voila, après 13 ans l'ancien graphisme avait vécu, j'attends vos retours et commentaires, via notre page contact ou sur notre page facebook.
30/05/2016 Participez et aidez nous
 
Le site vous est utile pour votre passion, les cours, les devoirs...
Maintenir un site comme rois et présidents demande du temps, de la recherche et bien sûr un coût.
Nous avons besoin de vous pour 2 choses importantes, la participation à l'écriture et à la relecture des articles, en effet la plupart des textes présents ont 13 ans et ne sont pas exempts de fautes, coquilles et quelquefois d'erreurs car en 13 ans des découvertes historiques ont changés certains faits.
Pour devenir rédacteur les informations sont  ici : En savoir plus
Nous avons aussi besoin de moyens financiers et pour cela nous avons choisi une présence publicitaire très discrète, nous lançons donc un appel aux dons pour nous aider à développer le site et ses contenus médias.

Pin It on Pinterest

Share This