Napoléon I

Napoléon Ier Consul puis Empereur des Français Né en 1769 Gouverne de 1799 à 1804 Règne de 1804 à 1815 Mort en 1821 Ep Joséphine de Beauharnais Ep(2) Marie-Louise d'Autriche Napoléon Bonaparte est né le 15 août 1769 à Ajaccio, de Charles Marie Bonaparte et de Maria...
Lire la bio

Napoléon II

Napoléon II Roi de Rome et Empereur des Français Né en 1811 règne en 1814 Mort en 183 L'aiglon François Charles Joseph Napoléon est le fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise d'Autriche, il sera titré roi de Rome, à L'abdication de son père en 1814, il suivra sa mère...
Lire la bio

Napoléon Ier Consul puis Empereur des Français


Né en 1769 Gouverne de 1799 à 1804 Règne de 1804 à 1815 Mort en 1821

Ep Joséphine de Beauharnais
Ep(2) Marie-Louise d’Autriche

Napoléon Bonaparte est né le 15 août 1769 à Ajaccio, de Charles Marie Bonaparte et de Maria Laetizia Ramonilo.
La famille Bonaparte est de petite noblesse et très peu fortunée.

1778 : Charles Marie Bonaparte obtient une bourse royale pour deux de ses fils Joseph et Napoléon, ils partent étudier au collège d’Autun.
1779 : Napoléon est admis à l’école militaire de Brienne.
1784 : Napoléon obtient son diplôme et quitte Brienne, il entre à l’école royale militaire de Paris.
1785 : il est reçu en qualité de lieutenant en second dans le régiment de l’artillerie de la Fère et affecté en garnison à Grenoble, puis Valence.
1785 : Charles Marie Bonaparte meurt d’un cancer à Montpellier, Napoléon passe plusieurs mois en corse, conscient de son devoir familial
1789 : L’abolition des privilèges par l’assemblée, permet à Napoléon d’envisager une grande carrière militaire, avec l’ouverture des postes d’officier à tous.
1792 : Bonaparte est nommé capitaine.
1789/93 ! Napoléon tente de se rallier à Paoli, indépendantiste corse, mais il finira par se ranger du côté de la France, il combattra même les Paoliste.
1793 : Les Paoliste brûlent la maison familiale des Bonaparte à Ajaccio, la famille se réfugie en France.
1793 : Napoléon Bonaparte publie le souper de Beaucaire, plaidoyer pour la révolution.
1793 : il est nommé chef d’artillerie et affecté au siège de la ville de Toulon, qui s’est livrée aux Anglais, par son sens stratégique, il contribue à la prise de la ville le 17 décembre 1793.
1794 : il est nommé, général de brigade par le Comité de salut public, et devient le protégé d’augustin Robespierre frère de Maximilien, ce qui lui vaudra d’être mis en arrestation à la chute de celui-ci, innocenté puis radié des cadres de l’armée parce qu’il déplaît, il ne doit son salut qu’a Barras dont il devient le protégé.
1795 : Barras charge Bonaparte de réprimer l’insurrection royaliste à Paris, Bonaparte fait tirer au canon sur les émeutiers et les mets en déroute.
1795 : Barras devenu directeur, le nomme général de division et commandant en chef de l’armée de l’Intérieur.
1796 : Bonaparte épouse Joséphine de Beauharnais rencontrée chez Barras.
1796 : Napoléon Bonaparte est nommé commandant en chef de l’armée d’Italie, il trouve une armée dans un piteux état et lance une de ces harangues célèbres :
« Soldats, vous êtes nus, mal nourris, le gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner… Votre patience à supporter toutes les privations, votre bravoure à affronter tous les dangers, excite l’admiration de la France, elle a les yeux tournés sur vos misères. Vous n’avez ni souliers, ni habits, ni chemises, presque pas de pain, et nos magasins sont vides, ceux de l’ennemi regorgent de tout, c’est à vous de les conquérir. Vous le voulez, vous le pouvez, partons !
Bonaparte, commandant en chef de l’armée d’Italie. »

1796/97 : Campagne d’Italie :
Victoire de Millesimo sur les Sardes (13 avril 1796)
Victoire de Mondovici sur les Sardes (22 avril 1796)
Armistice de de Cherasco avec le royaume de Sardaigne (28 avril 1796)
Victoire de Lodi sur l’Autriche (10 mai 1796)
Traité de Paris avec le royaume de Sardaigne (15 mai 1796) Nice et la Savoie deviennent française.
Capitulation de Milan (15 mai 1796)
Victoire de Castiglione et de Solférino sur l’Autriche (août 1796)
Victoire de Bassano sur l’Autriche (8 septembre 1796)
Victoire d’Arcole sur l’Autriche (novembre 1796)
Victoire de Rivoli sur l’Autriche (14 janvier 1797)
Capitulation de Mantoue (2 février 1797)
Traité de Tolentino, le pape Pie VI cède Avignon, le Comtat-Venaissin et les Légations ( février 1797)
Victoire sur l’archiduc Charles à Klagenfurth (mars 1797)
Victoire de à Neumarkt sur l’Autriche (avril 1797)
Victoire de à Unzmarkt sur l’Autriche (avril 1797)
Armistice de Leoben (Styrie) entre l’Autriche et la France (avril 1797)
Création de la République cisalpine, constituée de la République cispadane et de la Lombardie (juillet 1797)
Création de la République ligurienne (Gênes) (juillet 1797)
Traité de Campo Formio, l’Autriche récupère l’Istrie, la Dalmatie et les bouches de Cattaro, Venise et les possessions vénitiennes jusqu’à l’Adige, reconnaît l’indépendance de la République cisalpine; la France conserve les îles ioniennes (Corfou, Zante, Céphalonie), la Lombardie et la Belgique, par un article secret, l’Autriche concède également la rive gauche du Rhin (octobre 1797)
1797 : Début du Congrès de Rastadt, pour la conclusion de la paix entre la République française et l’Empire germanique.
1797 : Fin de la campagne d’Italie Bonaparte rentre à Paris.
1797 : Bonaparte est élu à l’Institut, classe des sciences physiques et mathématiques, section des arts mécaniques.
1798 : Bonaparte est nommé Commandant en chef de l’armée d’Orient.
1798 ; Embarquement de Bonaparte et du corps expéditionnaire pour l’Égypte.
1798 : Campagne d’Égypte :
Prise de Malte (juin 1798)
Prise d’Alexandrie (2 juillet 1798)
Victoire sur les mamelouks à la bataille des Pyramides où Bonaparte aurait prononcé « Soldats du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent. » (21 juillet 1798)
Prise du Caire (24 juillet 1798)
La flotte française est anéantie par les Anglais à Aboukir (1 aout 1798)
Création de l’institut français d’Égypte (août 1798)
1798 : Campagne de Syrie :
Prise du fort de El Arich (20 février 1799)
Prise de Gaza (24 février 1799)
Prise de Jaffa (7 mars 1799)
Victoire sur les Turcs à la bataille du Mont Tabor (16 avril 1799)
La peste décime l’armée de Bonaparte, il lève le siège de Saint-Jean-d’Acre et se repli en Égypte (mai 1799)
Victoire sur les Janissaires à la bataille d’Aboukir (juillet 1799)
Bonaparte apprenant que les hostilités reprenaient en France, décide de rentrer, il laisse le commandement de l’armée d’Orient à Kléber et il s’embarque le 23 août.
Kléber sentant sa position intenable négocie un retrait de l’armée d’Orient avec les Anglais, mais Londres refuse de le ratifier, Kléber bat l’armée turque et anglaise à Héliopolis le 20 mars 1800, en avril les habitants du Caire se révoltent, Kléber est assassiné, le général Menou le remplace.
Malte est reprise en septembre.
Défaite de Menou à Canope en mars 1801.
Le Caire est assiégé et se rendra en juin 1801, Menou et ce qui reste de L’Orient se rendront en septembre 1801, ils seront rapatriés en France par les Anglais, ce sera la fin de la campagne d’Égypte.
1799 : Bonaparte débarque à Saint-Raphaël.
1799 : Bonaparte rencontre Sieyès, ils complotent pour renverser le Directoire, Bonaparte est nommé commandant des troupes de Paris.
9 novembre 1799/18 Brumaire an VIII : Coup d’état de Bonaparte et Sieyès le Directoire est abrogé et le consulat mis en place, Bonaparte, Sieyès et Ducos sont consuls provisoires.
1799 : la constitution du consulat est adoptée, Bonaparte est nommé premier consul, Cambacérès second consul et Lebrun troisième Consul, Sieyès écarté sera président du sénat.
1799 : Création de la Banque de France et des Préfets.
1800 : Reprise des Hostilités avec l’Autriche qui refuse toutes propositions de paix.
Deuxième Campagne d’Italie :
Passage du Saint-Bernard (14 mai 1800)
Victoire de Montebello sur les Autrichiens (9 juin 1800)
Victoire de Marengo sur les Autrichiens (14 juin 1800)
Victoire de Oberhausen, Hochstaedt, Nördlingen, Neubourg sur les Autrichiens (juin 1800)
Armistice de Parsdorf (juillet 1800)
Tentative de pourparler avec l’Autriche, échec et reprise des hostilités (octobre 1800)
Victoire de Hohenlinden sur les Autrichiens (3 décembre 1800)
Les Français menaçants Vienne, les pourparlers débutent, ils aboutiront à la paix de Lunéville (9 février 1801) qui confirme à la France la possession de la Belgique et de la rive gauche du Rhin.
Fin de la deuxième campagne d’Italie.
1800 : Explosion de la machine infernale de la rue Saint-Nicaise, le 24 décembre 1800. Alors que Bonaparte se rend à l’Opéra, un baril de poudre posé sur une charrette explose au moment de son passage sans atteindre sa voiture.
1801 : Réunion à la France des quatre départements de la rive gauche du Rhin.
1801 : Signature du Concordat, qui rétablit la paix religieuse et autorise tous les cultes.
1801 : Création de la gendarmerie nationale.
1801 : Signature à Paris d’un traité de paix entre la France et la Russie.
1802 : Signature de la paix d’Amiens.
1802 : Création des lycées.
1802 : Sénatus-consulte prorogeant de dix ans le mandat de Bonaparte.
1802 : Sénatus-consulte nommant Bonaparte consul à vie.
1802 : Création de la Légion d’honneur.
1802 : Rattachement à la France de l’île d’Elbe et du Piémont.
1802 : Création des chambres de commerce.
1803 : Vente de la Louisiane aux États-Unis pour 80 millions de francs.
1803 : Rupture de la paix d’Amiens.
1804 : Découvert du complot de Cadoudal chouans notoire visant à assassiner Bonaparte.
1804 : Arrestation de Cadoudal.
1804 : Enlèvement du duc d’Enghien neveu du futur Louis XVIII, soupçonné de complot royaliste contre Bonaparte.
1804 : Exécution du duc d’Enghien.
1804 : Promulgation du Code civil ou code Napoléon.
1804 : Sénatus-consulte proclamant Bonaparte empereur des Français sous le nom de Napoléon 1er .
1804 : Exécution de Cadoudal.
1804 : Première distribution des croix de la Légion d’honneur aux invalides.
1804 : Résultats du plébiscite sur l’Empire (3.572.329 oui, 2.579 non).
1er décembre 1804 : mariage religieux de Napoléon et de Joséphine.
2 décembre 1804 : Sacre de Napoléon Ier.
1805 : Napoléon est proclamé roi d’Italie.
1805 : Annexion de Gênes et de la Ligurie par la France.
1805 : Eugène de Beauharnais, beau-fils de Napoléon Ier est nommé vice-roi d’Italie.
1805 : Le calendrier grégorien est rétabli.
1805 : Reprise des hostilités avec l’Autriche.
Campagne d’Allemagne :
Napoléon Ier franchit le Rhin (septembre 1805)
Victoire d’Elchingen sur l’Autriche (14 octobre 1805)
Prise d’Ulm (20 octobre 1805)
Défaite navale de Trafalgar (21 octobre 1805)
Les Français entrent dans Vienne (13 novembre 1805)
Victoire d’Austerlitz sur l’Autriche et les Russes (2 décembre 1805)
signature du Traité de Presbourg entre la France et L’Autriche (26 décembre 1805) :
 » L’Autriche doit céder Venise à la France, plus une partie de l’Istrie et de la Dalmatie. L’Électeur de Bavière devient roi et reçoit le Tyrol, le Vorarlberg et le Trentin. Le duc de Wurtemberg reçoit la Souabe autrichienne. Ainsi, la Bavière et le Wurtemberg sont élevés au rang de royaumes et leurs souverains se trouvent dégagés de tout lien de vassalité à l’égard de l’Autriche. Enfin, dans une dernière clause tenue secrète, François II renonce à son trône. Son abdication, le 6 août 1806, engendre la chute du Saint-Empire romain germanique. »
1806 : Création des conseils de prud’hommes.
1806 : Proclamation par Napoléon de son frère Louis comme roi de Hollande.
1806 : Création de la Confédération du Rhin, formée de seize États allemands, dont Napoléon est le protecteur.
6 août 1806 : l’Empereur d’Autriche renonce au titre d’empereur germanique, c’est la fin du Saint-Empire romain germanique.
1806 : Début de la campagne de Prusse et de Pologne :
Victoire d’Auersted et de Iéna sur la Prusse (14 octobre 1806)
Entrée de Napoléon Ier à Berlin (27 octobre 1806)
Prise de Magdebourg, Erfurt, Stettin, Grauden et Danzig (1806/1807)
Entrée de Murat dans Varsovie (25 novembre 1806)
Victoire d’Eylau (8 février 1807)
Victoire de Friedland sur la Russie (14 juin 1807)
Traité de Tilsit entre la France et la Russie et la France et la Prusse (7 juillet 1807):
« La Russie accepte d’adhérer au blocus continental contre la Grande-Bretagne. Ce traité fut suivi, le 9 juillet, par la signature d’un second traité aux dépens de la Prusse, qui se vit privée de la moitié de son territoire avec la création du royaume de Westphalie et du duché de Varsovie, regroupant les territoires acquis par la Prusse entre 1793 et 1795, Dantzig (Gdansk) devenant ville libre. Par ce traité, la Prusse dut adhérer au blocus continental et vit son armée réduite à 42 000 hommes. La souveraineté des trois frères de Napoléon, Joseph Bonaparte, Louis Bonaparte et Jérôme Bonaparte, respectivement roi de Naples, de Hollande et de Westphalie, fut reconnue. »
1807 : Création du grand-duché de Varsovie.
1807 : Publication du Code de commerce.
1807 : Fondation de la Cour des comptes.
1808 : Création de la noblesse d’Empire.
20 avril 1808 : Naissance à Paris du fils de Louis (frère de Napoléon Ier) et d’Hortense de Beauharnais, Louis-Napoléon, futur Napoléon III.
1808 : Abdications de Charles IV et de Ferdinand VII d’Espagne, Napoléon Ier proclame son frère Joseph roi d’Espagne ce qui déclenche l’insurrection espagnole.
1808 : Murat est proclamé roi de Naples.
1808 : Fuite de Joseph de Madrid.
1808 : Début de la Campagne d’Espagne : suite aux défaites de ses armées en Espagne notamment la perte de Madrid, Napoléon Ier prend le commandement des armées d’Espagne, après diverses victoires, c’est la victoire de Somosierra (30 novembre 1808) qui lui permettra de la prise de Madrid, il replacera Joseph sur le trône d’Espagne.
1809 : Reprise des Hostilités avec L’Autriche (avril 1809) :
Victoire d’Abensberg sur les Autrichiens (20 avril 1809)
Victoire de Landshut et de Schierling sur les Autrichiens (21 avril 1809)
Victoire d’Eckmuhl sur les Autrichiens (22 avril 1809)
Perte de Ratisbonne (23 avril 1809)
Victoire d’Essling sur les Autrichiens (mai 1809)
Victoire de Wagram sur les Autrichiens (juillet 1809)
Signature de l’armistice Franco-Autrichien à Znaïm (juillet 1809)
Signature du traité de Vienne (octobre 1809) :
l’Autriche, perd l’Istrie, la Carinthie, la Carniole et une partie de la Croatie, le tout formant les Provinces illyriennes, la Galicie étant partagée entre la Russie et le grand-duché de Varsovie.
1809 : Divorce de Napoléon Ier et de Joséphine.
1810 : Mariage de Napoléon Ier et de Marie-Louise d’Autriche.
1810 : Annexion de la Hollande par Napoléon Ier.
1810 : Élection par la diète suédoise du maréchal Bernadotte comme prince héréditaire.
1811 : Naissance du roi de Rome, fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise.
1812 : Réunion à l’Empire français de la Catalogne.
1812 : Signature d’un traité d’alliance Franco-Autrichien.
1812 : Déclaration de guerre des États-Unis à l’Angleterre.
1812 : Franchissement du Niémen par Napoléon et la Grande Armée. La campagne de Russie commence :
Prise de Minsk (juillet 1812)
Prise de Borisow (juillet 1812)
Prise de Smolensk (juillet 1812)
Victoire de la Moskova (7 septembre 1812)
Prise de Moscou (14 septembre 1812)
Incendie de Moscou (19 septembre 1812)
Bataille de Krasnoïe et de Borisow (novembre 1812)
Bataille de la Bérézina (novembre 1812)
Napoléon rentre à Paris, la grande armée est laminée.
1813 : La Prusse déclare la guerre à la France.
1813 : L’Autriche déclare la guerre à la France.
1814  : Napoléon Ier reprend le commandement des armées début de la campagne de France :
Perte de Dijon (19 janvier 1814)
Victoire de Brienne le Chateau (29 janvier 1814)
Victoire de Montmirail sur les Russes (11 février 1814)
Victoire de Montereau sur les Autrichiens (18 février 1814)
Capitulation de Bordeaux (mars 1814)
Entrée des alliés dans Paris (mars 1814)
Le Sénat et le Corps législatif votent la déchéance de l’Empereur (mars 1814)
6 avril 1814 : Abdication sans conditions de Napoléon Ier. Le Sénat appelle Louis XVIII.
1814 : La souveraineté de l’île d’Elbe est accordée à Napoléon Ier.
1814 : Adieux de Fontainebleau.
1814 : Louis XVIII rentre à Paris, un armistice est signé entre la France et les coalisés.
1814 : Arrivée de Napoléon sur l’île d’Elbe.
1814 : Mort de l’impératrice Joséphine.
1814 : Ouverture du congrès de Vienne pour régler le sort de la France et entériner le nouveau partage de l’Europe.
1815 : Départ de Napoléon de l’île d’Elbe à bord du brick l’Inconstant, il débarque a Golfe Juan, c’est le début des cent jours.
1815 : Napoléon Ier commence son parcours pour remonter sur Paris, les foules l’acclament, les villes et les troupes se rallient spontanément.
1815 : Arrivée triomphale de Napoléon à Paris, Louis XVIII s’est enfui.
1815 : La coalition composée de l’Autriche, la Prusse, la Russie et l’Angleterre reprend les hostilités.
1815 : Début de la campagne de Belgique et défaite de Waterloo, Napoléon Ier est obligé d’abdiquer une seconde fois.
1815 : Napoléon Ier est exilé sur l’île de Saint-Hélène.
1815 : Le traité de Paris scelle le sort de la France.
1821 : Mort de L’empereur Napoléon Ier d’un cancer de l’estomac comme son père, il sera d’abord enterré sur l’île, en 1840 Louis-Philippe Ier fera transférer ses cendres aux invalides ou on peut admirer son catafalque.

® Portrait du général Bonaparte vers 1796, Portrait réalisé par Edouard DETAILLE vers 1900, crédit photo Pierre-Emmanuel Malissin et Frédéric Valdés

 

Documents, Faits et personnages de l’époque

"Je ne tiens pas la couronne de mes pères
mais de la volonté de la nation qui me l'a donnée."

Napoléon Ier

30/05/2017 Le nouveau site est en ligne
Il aura fallu 5 ans d’attente, mais le voila, après 13 ans l'ancien graphisme avait vécu, j'attends vos retours et commentaires, via notre page contact ou sur notre page facebook.
30/05/2016 Participez et aidez nous
 
Le site vous est utile pour votre passion, les cours, les devoirs...
Maintenir un site comme rois et présidents demande du temps, de la recherche et bien sûr un coût.
Nous avons besoin de vous pour 2 choses importantes, la participation à l'écriture et à la relecture des articles, en effet la plupart des textes présents ont 13 ans et ne sont pas exempts de fautes, coquilles et quelquefois d'erreurs car en 13 ans des découvertes historiques ont changés certains faits.
Pour devenir rédacteur les informations sont  ici : En savoir plus
Nous avons aussi besoin de moyens financiers et pour cela nous avons choisi une présence publicitaire très discrète, nous lançons donc un appel aux dons pour nous aider à développer le site et ses contenus médias.

Pin It on Pinterest

Share This