Général Louis Jules Trochu

Général Trochu, Chef du gouvernement de défense nationale Né en 1815 Gouverne de 1870 à 1871 Mort en 1896 Louis Jules Trochu est né le 12 mars 1815 à Palais (belle île en mer), il fera ses études à Paris. 1835 : Louis Jules Trochu entre à l'École Spéciale Militaire de...
Lire la bio

Adolphe Thiers

Adolphe Thiers, Président de la république française Né en 1797 gouverne de 1871 à 1873 Mort en 1877 Adolphe Thiers est né le 15 avril 1797 à Marseille, il fait des études de droit à Aix, il devient avocat puis occupe un poste de journaliste à Paris d'abord au...
Lire la bio

Raymond Poincaré

Raymond Poincaré, Président de la république française Né en 1860 Gouverne de 1913 à 1920 Mort en 1934   Raymond Nicolas Landry Poincaré est né le 20 août 1860 à Bar-le-Duc (Meuse). Après une licence en droit, il prête le serment d'avocat en décembre 1880. 1886 :...
Lire la bio

Émile Loubet

Émile Loubet, Président de la république Né en 1838 Gouverne de 1899 à 1906 Mort en 1929 Émile François Loubet né le 31 décembre 1838 à Marsanne (Drôme), d'une famille de cultivateurs. Il étudie le droit, obtient son doctorat à Paris et s'inscrit en avril 1865 au...
Lire la bio

Albert Lebrun

Albert Lebrun, Président de la république française Né en 1871 Gouverne de 1932 à 1940 Mort en 1950 Albert François Lebrun est né le 29 aout 1871 à Mercy-le-Haut (Meurthe-et-Moselle). Major de l’école polytechnique et de l’école des mines, il devient ingénieur du...
Lire la bio

Gaston Doumergue

Gaston Doumergue, Président de la république Né en 1863 Gouverne de 1924 à 1932 Mort en 1937 Pierre Paul Henri Gaston Doumergue est né à Aigues-Vives (Gard), le 1er aout 1863, d'une famille protestante. Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s'inscrit...
Lire la bio

Sadi Carnot, Président de la république


Né en 1837 Gouverne de 1887 à 1894 Mort en 1894

Marie-François-Sadi Carnot est né le 11 août 1837 à Limoges. Il est le fils d’un avocat et homme politique et le petit-fils de Lazare Carnot.

1857 : Sadi Carnot effectue de brillantes études à l’École polytechnique dont il sort major.
1863 : Sadi Carnot sort major de l’École des Ponts et Chaussées.
1863 :  2 juin, Sadi Carnot épouse Cécile Dupont-White.
1869 : Sadi Carnot est Nommé ingénieur à Annecy, il fait exécuter de nombreux travaux, notamment le pont de Collonges (Haute-Savoie).
1870 : Il entame une carrière politique peu après la proclamation de la IIIe République.
1871 : Sadi Carnot est nommé commissaire extraordinaire pour la Basse-Normandie, il démissionne par fidélité à Gambetta.
1871 : Il est élu député républicain modéré de la Côte-d’Or.
1871 : Il est Secrétaire de la Gauche républicaine.
1871 : Les lois Rivet-Vitet consacrent le caractère constituant de l’Assemblée nationale et reconnaissent la République comme régime légal.
1873 : Le maréchal de Mac-Mahon est élu président de la République.
1875 : L’Assemblée nationale est dissoute.
1876 : Sadi Carnot est élu député de la seconde circonscription de Beaune, puis secrétaire de la Chambre des députés, il entre à la commission du budget.
1877 : Sadi Carnot est réélu député, membre de la commission du budget, il entre au Conseil général de la Côte-d’Or.
1878 : Sadi Carnot devient sous-secrétaire d’état aux Travaux publics (Charles de Freycinet ministre, Armand Dufaure président du Conseil), il est reconduit dans ses fonctions par les cabinets Waddington et Freycinet.
1880 : Sadi Carnot est ministre des Travaux publics dans le cabinet Jules Ferry.
1881 : Il est réélu député.
1881 : Circulaire Carnot sur les tarifs des chemins de fer.
1881 : Gambetta remplace Jules Ferry.
1882 : Sadi Carnot est élu président de l’Union démocratique, récemment créée.
1883 : Il est élu président de la commission du budget, président de la commission des voies navigables et vice-président de la Chambre des députés. Des conventions sont votées avec les grandes compagnies de chemin de fer.
1884 : Réélu président de l’Union démocratique, il soutient Jules Ferry, président du Conseil depuis février.
1885 : D’abord ministre des Travaux publics, Sadi Carnot devient ministre des Finances dans le cabinet Brisson. Il conserve difficilement son siège de député de la Côte d’Or.
1885 : Jules Grévy est réélu Président de l’Union démocratique.
1886 : Après la chute du cabinet Brisson, Sadi Carnot est maintenu comme ministre des Finances par Charles de Freycinet.
1887 : Le  » scandale des décorations  » provoque la démission du Président Jules Grévy.
1887 : Le 3 décembre Sadi Carnot est élu Président de la République à la suite du retrait de la candidature de Jules Ferry. Son mandat est marqué par la crise boulangiste, le début des attentats anarchistes et l’affaire de Panama. Au Palais de l’Élysée, Sadi-Carnot fait construire la salle des fêtes. Le 12 décembre, il appelle Pierre Tirard à la présidence du Conseil.
1888 : La popularité du général Boulanger auprès des militaires et des civils fait peur au gouvernement, il est mis en non-activité; cette mesure va à l’encontre du but recherché puisqu’il peut désormais se lancer dans la politique et se présenter aux élections.
1888 : Boulanger élu député du Nord.
1888 : Boulanger blessé dans un duel contre Charles Floquet (Président du Conseil).
1888 : Émission du premier emprunt russe.
1888 : Le président Sadi Carnot, inaugure l’institut Pasteur qui sera dirigé jusqu’à sa mort par le savant.
1888 : Le 14 juillet, il prononce un discours au Champ de Mars à l’occasion du banquet des maires des chefs-lieux de cantons.
1889 : Boulanger est élu dans une partielle à Paris. Au soir d’un triomphe électoral, ses partisans (bonapartistes, radicaux, monarchistes, nationalistes, ouvriers, artisans) le presse de prendre l’Élysée où Carnot a déjà fait ses malles dit-on. Boulanger hésite et fini par refuser, il préfère attendre les élections. Le gouvernement fait procéder à des arrestations.
1889 : Traqué par la police, abandonné par ses partisans, Boulanger s’enfuit en Belgique en compagnie de Marguerite de Bonnemain, sa maîtresse qui l’aurait dissuadé de prendre le pouvoir.
1889 : Le 15 mai, inauguration de la tour Eiffel.
1889 : Scandale politico-financier de Panama, Faillite de la « Compagnie de Lesseps »: 85 000 souscripteurs perdent leur investissement.
1889 : Procès par contumace de Boulanger: Il est condamné à la détention perpétuelle pour complot contre la sûreté de l’état.
1890 : Premier vol de Clément Ader.
1891 : Mort de Marguerite de Bonnemain, maîtresse de Boulanger, il se suicidera sur sa tombe quelques mois plus tard.
1892 : Début des attentats anarchistes à Paris: François-Claudius Ravachol, place une bombe dans les immeubles de hauts magistrats, vole et assassine au nom de l’anarchisme, après plusieurs attentats il sera arrêté en mars et exécuté en juillet.
1892 : Loi sur le travail des enfants: 10 heures pour les moins de 16 ans et 12 heures de 16 à 18 ans.
1888/92 : Il effectue de nombreux voyages dans toute la France : dans le sud-ouest (25 avril-1er mai 1888), Savoie et Dauphiné (18-23 juillet 1888), Normandie (10-15 septembre 1888), dans le Rhône, la Haute-Savoie et la Côte-d’Or (6-11 octobre 1888), dans le Pas-de-Calais (3 mai-4 juin 1889), dans le Var, les Bouches-du-Rhône, la Corse, les Alpes-Maritimes et les Hautes-Alpes (16-27 avril 1890), dans la Drôme, le Vaucluse, le Gard, l’Hérault, le Doubs, la Haute-Saône, la Haute-Marne, l’Aube et Belfort (21-23 mai 1890), en Charente-Inférieure (18-20 août 1890), à Orléans (7 mai 1891), en Haute-Vienne, Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Basses-Pyrénées et Landes (17-25 mai 1891), assiste aux grandes manœuvres dans le département de la Marne (16-19 septembre 1891), dans la Meuse (5-7 juin 1892), en Savoie (3-5 septembre 1892), dans la Vienne (15-17 septembre 1892), à Lille (8 octobre 1892).
1894 : Lors d’un déplacement à Lyon, le président Sadi-Carnot est assassiné par Jeronimo Caserio, anarchiste italien.
1894 : Le 1er juillet, après des funérailles nationales à Notre-Dame, Sadi Carnot est inhumé au Panthéon.

® Sadi Carnot d’après portrait officiel par Pierre Petit

«En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.»

Georges Clémenceau

30/05/2017 Le nouveau site est en ligne
Il aura fallu 5 ans d’attente, mais le voila, après 13 ans l'ancien graphisme avait vécu, j'attends vos retours et commentaires, via notre page contact ou sur notre page facebook.
30/05/2016 Participez et aidez nous
 
Le site vous est utile pour votre passion, les cours, les devoirs...
Maintenir un site comme rois et présidents demande du temps, de la recherche et bien sûr un coût.
Nous avons besoin de vous pour 2 choses importantes, la participation à l'écriture et à la relecture des articles, en effet la plupart des textes présents ont 13 ans et ne sont pas exempts de fautes, coquilles et quelquefois d'erreurs car en 13 ans des découvertes historiques ont changés certains faits.
Pour devenir rédacteur les informations sont  ici : En savoir plus
Nous avons aussi besoin de moyens financiers et pour cela nous avons choisi une présence publicitaire très discrète, nous lançons donc un appel aux dons pour nous aider à développer le site et ses contenus médias.

Pin It on Pinterest

Share This